Mal de reins et donne le rythme: causes, symptômes, traitement

Une variété de la douleur dans le dos dérange dans les derniers temps, non seulement les personnes âgées mais assez jeunes. Explique cette situation d'une forte baisse de l'activité motrice, une baisse de l'immunité, mode de vie malsain. Résultat souffrent tous les organes vitaux de l'homme, y compris la colonne vertébrale.

la douleur dans le dos confie le rythme

Un accès illimité compatriotes aux médicaments aggravant encore la situation, au lieu de faire du sport et surveiller en permanence leur état de santé, la plupart des gens prennent des antidouleurs et leur traitement se termine. En conséquence, avec le temps apparaissent des grands problèmes, le traitement de la maladie se prolonge dans le temps et coûte beaucoup plus cher. La douleur dans le bas du dos, donnant à la jambe, peuvent être la cause de l'invalidité totale ou partielle d'une perte de la capacité de travail. Mais même dans les cas bénins, ils abaissent considérablement la qualité de vie des malades.

Pourquoi apparaît une douleur au bas du dos, confie le rythme

Sans la compréhension de la cause de la maladie ne peut pas prendre des décisions. Et la cause de l'éducation de la douleur on peut comprendre qu'après, comme il sera démontré la structure de la colonne lombaire.

Le plus souvent la cause de l'apparition de ces douleurs est un gonflement d'un faisceau de nerfs sortant de la colonne vertébrale. Les nerfs sont situés dans une certaine articulation, il vous permet de déplacer les pieds. Gonflement fortement comprime les nerfs, ils travaillent en permanence et envoient des signaux sur l'état pathologique du cerveau. Il réagit sur eux et pour minimiser les risques associés à la poursuite de la compression nerveuse faisceau fait des mouvements pénibles, cette méthode tente de bloquer le développement de la pathologie.

Le mécanisme de la conservation de l'organisme, la personne mal à marcher, il essaie de passer plus de temps au repos. La paix donne la possibilité à l'organisme de les éliminer de l'enflure et de renvoyer les vertèbres à l'état physiologique. En conséquence, diminue ou disparaît complètement à l'enflure, les nerfs ne sont plus serré, signaux d'alarme dans le cerveau ne sont pas disponibles, il n'envoie pas les impulsions de douleur, le patient peut se déplacer.

Mais, il arrive que dans les cas où l'organisme grâce à la mobilisation des ressources internes en mesure d'éliminer la cause de l'œdème sans assistance médicale. Malheureusement, ce n'est pas le cas, souvent sans traitement spécifique de l'enflure ne passent pas. Il ya beaucoup de pathologies, à la suite de laquelle rencontrent clinique.

La compression des terminaisons nerveuses

La colonne vertébrale se trouve un grand nombre de racines spinales, lors de la compression se posent les syndromes de la douleur. Très souvent, ce phénomène est observé chez les patients atteints d'ostéochondrose. L'augmentation de la pathologie augmente la sensation de douleur dans les cas complexes, mal à tout mouvement.

Le tableau. Les formes de la maladie

Forme de la maladieDescription de la clinique
Les troubles musculo-toniqueLes terminaisons nerveuses sont irrités voisines de tissus, qui, en raison de différents processus ont changé. Le tissu de l'espace où se trouvent les terminaisons nerveuses, qui est la cause de la douleur. Le plus souvent, ces douleurs ont le caractère douloureux.
VasculaireDes sensations désagréables apparaissent en raison de l'évolution de ce syndrome. Les spasmes musculaires peuvent être causé par le développement de la maladie dégénérative de disque. La crise arrive soudain, sans raison apparente, ou vous recevez après les maladroits virages torse, soulever des objets lourds, etc. il Existe des causes externes – séjour de longue durée dans la même position, échec des virages serrés torse, l'augmentation excessive des charges.
Végétative-vasculaireLa jambe n'est pas seulement douloureux, mais engourdit, de l'arrêt de la picote, peut être incompréhensible pour le froid ou la chaleur. Les longues douleurs accélère le rythme cardiaque, la peau du visage pâlit.
MixteLe diagnostic est très souvent, à une telle description, les médecins ont recours à l'impossibilité de cerner la cause de la douleur.

Quels sont les facteurs qui augmentent le risque de la maladie

causes de la douleur

La douleur dans le bas du dos, qui est transmis à la jambe, appelé la sciatique. La maladie n'a pas constante clinique spécificité, dans un premier temps, n'autorise que des conclusions préliminaires.

Il existe plusieurs facteurs qui augmentent les risques d'apparition de la pathologie

  1. Long séjour sur les pieds, surtout si les chaussures a talons hauts. Dans ce cas, lombaire glycémie anormalement plié, la charge sur les vertèbres augmente, la faiblesse des disques intervertébraux ne résistent pas à l'augmentation de la charge de travail et de modifier sa configuration. L'accroissement en diamètre de la coquille externe resserrent les fibres nerveuses sortant de la colonne vertébrale. Les médecins recommandent fortement de prévoir des temps de repos de la colonne vertébrale, de s'asseoir, de changer de chaussures, faire un peu d'exercice pour renforcer les muscles du dos. Forte de système musculaire en position debout prolongée de temps, à garder le poids de la personne, ce qui diminue la charge sur les vertèbres.
  2. Grossesse et prise de poids excessive. Au cours de la grossesse augmente non seulement le poids de la femme, mais anormalement se courbent les vertèbres. Si dans cette période, suivez attentivement les conseils de ses médecins, toutes les sensations désagréables passent après l'accouchement vous-même.
  3. Un professionnel du sport ou le travail physique. La charge doivent être en adéquation des capacités individuelles.
  4. Malformations congénitales du développement de la colonne vertébrale. La mesure de la croissance de la pathologie peuvent augmenter et atteindre des valeurs critiques. La courbure de la colonne vertébrale qui vient souvent à cause d'un manque de calcium dans la croissance de l'organisme. Et il est absorbé par l'organisme qu'en présence de la vitamine D, qui est formée sous l'influence des rayons uv. Conclusion – une vie sédentaire, régulière et d'un long séjour en plein air, réduit considérablement la probabilité de la maladie.
  5. Protrusion discale, hernie, déformant la lombalgie. Ces pathologies sont très souvent sont la cause de l'apparition des douleurs au dos, qui donnent le rythme. C'est après l'apparition de leurs symptômes la plupart des patients est envoyé à l'hôpital et là, apprend sa véritable diagnostic.

Les symptômes

Le principal symptôme de la douleur et la limitation des mouvements. Lors d'un changement de la position du corps de l'intensité seulement augmente, la réduction de l'inconfort se produit uniquement lorsque le repos complet du patient. Lors de la marche de la douleur augmente à un point tel que le pied est difficile à bouger, tout le temps malade tire pour lui-même. Si l'état est en cours d'exécution, modifie la posture, le patient se penche en avant et traînasse.

Les médecins disent que c'est une affection bénigne et ne renaît à la maladie. Lorsque le traitement précoce de la prévision très optimiste, mais les progrès de la maladie d'admettre n'est pas la peine. Que de commencer plus tôt le traitement, moins de temps il faudra pour parvenir à un résultat positif.

Lors des premiers aspects, il est recommandé de réduire la charge physique et de limiter le nombre de boire de liquide. Si, dans un délai de trois à quatre jours, la douleur ne disparaîtra pas, il doit s'adresser à un établissement de santé.

Un soin particulier doit être traitée sur son état de santé, si de tels phénomènes sont apparus après les blessures de la colonne vertébrale, sont accompagnés de fièvre, rougeur de la peau dans le dos. La détérioration de la sensibilité des pieds et des organes pelviens, spontanée de l'émission de l'urine et de la vidange du côlon servent de signal pour commencer immédiatement à une inspection complète de l'état de santé des patients hospitalisés.

la posture

Le diagnostic

Lors de la première visite, le médecin apprend le patient sur le temps de l'apparition des premières douleurs, une cause possible, la dynamique de changement d'état. La maladie n'est pas considérée comme locale pathologie et nécessite un traitement des causes profondes. Le patient nécessairement dirigent sur des radiographies, par résonance magnétique ou un tomodensitogramme. Seulement claire visualisation des élevages de foyer donne la possibilité à votre médecin pour un diagnostic correct et de manière plus efficace le traitement.

Comme la douleur s'est arrêtée

Permanentes ou périodiques de la douleur de créer un grand nombre de problèmes pour l'homme et dégradent considérablement la qualité de sa vie. Le traitement des causes profondes de la maladie, il est recommandé qu'après l'élimination de la douleur, de telles recommandations donne moderne mondiale de la médecine. Mais de toute manipulation de la colonne vertébrale il est strictement interdit de le faire sans une enquête spéciale sur le matériel médical, il permet aux médecins de voir visuellement frappé d'un foyer et de prendre la bonne décision. Les appareils les plus modernes font de l'image tridimensionnelle, ce qui élimine le risque d'erreurs. Bien sûr, si le médecin a les compétences.

Le soulagement se fait uniquement dans un centre de santé, dans le foyer sont introduits deux médicaments: un anesthésique local pour soulager la douleur et l'hydrocortisone pour un effet thérapeutique. Hydrocortisone soulage l'inflammation et l'enflure et favorise une guérison complète.

Comment se passe le coupage

  1. La préparation du patient à la procédure. Le patient s'allonge sur la table le dos vers le haut, l'iode est désinfecté de l'exploitation de l'espace.
  2. Un appareil est réglé de telle manière, de sorte que le moniteur a été clairement visible à la zone de l'administration de médicaments et la douleur de la parcelle.
  3. Lors de la surveillance constante de leurs actions, le médecin insère dans la problématique de la place l'aiguille de la seringue et tire le médicament.

La douleur au bas du dos et de la jambe qui se passe en quelques minutes. Plus loin, le patient peut être orienté pour le passage d'autres procédures de traitement et de vivre une vie épanouie.

Traitement

Lors d'une exacerbation des symptômes d'un malade, il est recommandé de repos au lit, pour soulager les douleurs sont les différents moyens médicamentaires. Afin de réduire les oedèmes peuvent se limiter votre apport en liquide, si il y a des spasmes musculaires, sont affectés à des antispasmodiques ou des relaxants musculaires.

Malheureusement, ce qui précède le coupage nous avons rarement utilisé. Il y a deux raisons:

  • très faible niveau d'équipement des établissements médicaux modernes d'un équipement spécial. Pour le soulagement de besoin d'avoir de nouveau des rayons x, qui vous permet d'effectuer toutes les manipulations en mode en ligne. Le médecin sur le moniteur ne voit pas seulement la zone touchée à la colonne vertébrale, mais clairement contrôle les mouvements de l'aiguille de la seringue. Si cette observation n'est pas à faire, ce sont grands les risques de conséquences;
  • conservée depuis l'époque de l'URSS médicale tradition, où la douleur pour le patient est considéré comme un état naturel. Dans notre pays, l'anesthésiste jusqu'à présent, intervient uniquement lors de l'exécution d'opérations complexes. Le mot de l'anesthésie se traduit par l'insensibilité, dans les pays développés, longtemps utilisé pour soulager la souffrance des patients, non seulement lors de l'opération, mais dans le temps ordinaire thérapeutiques. Vivre sans douleur – la devise de toutes les cliniques. En suivant ce slogan, chez eux la moindre possibilité de la douleur fiable effondrés, indépendamment de leur emplacement et de l'origine de raisons. Seulement dans cet état, le patient sur les indicateurs se fait de poursuivre le traitement.

Physiothérapie

La science médicale recommande de massage, thérapie manuelle, de la boue, des bains, des vitamines curatif de l'éducation physique. Toutes ces procédures contribuent à l'amélioration de la circulation sanguine dans les pathologies des organes. L'amélioration de la circulation sanguine, stimule les processus de rétablissement dans les tissus, favorise le développement rapide des muscles de la colonne vertébrale. Mais les procédures ne peuvent être effectuées après le retrait des symptômes aigus de la maladie.

Le traitement chirurgical

Utilisé dans les cas extrêmes, lorsque le traitement médical a prouvé son inefficacité ou il ya de plus grands risques de la forte détérioration de l'état du patient. Au cours de l'opération des disques endommagés sont supprimés partiellement ou totalement.

prévention

Prévention

Les conseils de ne pas se distinguent par l'originalité – un mode de vie sain et de faire de l'tonique de l'exercice ou de n'importe quel sport. La charge doit être ajusté en fonction de l'âge et le sexe, ne cherche pas à de grands résultats, et viser l'amélioration de la santé. Il est recommandé de surveiller en permanence le maintien, si nécessaire, de corriger les écarts constatés.

Quant aux remèdes, il n'y a cas faire, avec l'aide de l'argile rouge a réussi à remplacer complètement endommagé la colonne vertébrale, pas de confirmer l'efficacité d'un plateau de bouleau sur les reins, le soulagement de la douleur de radis noir, jus d'agave, etc. il Convient de rappeler que l'utilisation de ces outils conduit à allonger le temps de la visite d'un médecin, la maladie progresse, le traitement nécessite plus de temps et de moyens financiers.

15.10.2018